Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La situation économique actuelle du Bénin a suscité la réaction d'un citoyen engagé. A travers une conférence de presse qu'il a animée hier au siège du Comité National Olympique et Sportive du Bénin (CNOSB), le consultant Rhétice Franchy DAGBA, Spécialiste Principal en gestion de l'Economie publique, a fait sa lecture de la situation économique du Bénin sur divers plans et fait des propositions en vue de corriger un certain nombre de choses.

Par Is-Deen O. TIDJANI

« Le Bénin face aux enjeux politiques, économiques, financiers et sociaux de son développement.» C'est autour de ce thème que le conférencier a entretenu les professionnels des médias ce jeudi 09 Mai 2013. Dans un développement axé sur trois piliers essentiels, Rhétice Franchy DAGBA, qui est aussi un Spécialiste en Evaluation et suivi des Programmes de Gestion des Finances Publiques a inventorié ce qu'il appelle des dysfonctionnements dans la gestion des affaires publiques au plan politique, économique et social, énuméré les conséquences qui découlent de ces dysfonctionnements et tracé des pistes de solutions. De ses explications, il faut retenir selon lui qu'au plan économique le Bénin souffre aujourd'hui des actes de prélèvement illicites, de surcoûts d'investissement et d'échanges illégaux dignes du temps de l'esclavage. Ce qui entraine inexorablement des endettements du pays pour des générations futures a-t-il expliqué. Au plan social, il a dénoncé la formation qui est donnée aux jeunes. "Aujourd'hui, nous formons des jeunes tout en étant conscient qu'ils resteront chômeurs pendant au moins 10 ans " a-t-il également déploré. Conscient de ce que l'Afrique et le Bénin en particulier a un problème d'entrée dans la modernité, Rhétice Franchy DAGBA fait plusieurs propositions dont entre autres : la diminution du niveau des prélèvements illicites et des surcoûts d'investissements ; la prise en compte du point de vue des jeunes lors des prises de décisions et leur donner l'opportunité d'accéder à des postes de responsabilités sans distinction de religion; la mise en œuvre d'une gestion budgétaire axée sur les résultats ; la mise en place d'une bonne politique telle que la création d'un fond au fin de gérer convenablement le secteur de l'essence frelatée, voir la reconversion des contrebandiers. Pour finir, le conférencier a déclaré que l'avenir du Bénin est radieux mais qu'il faut donner la latitude aux plus méritants de prendre les commandes afin que le peuple béninois en profite.

Rhétice Franchy DAGBA, Consultant, Spécialiste en Evaluation et suivi des Programmes de Gestion des Finances Publiques

Rhétice Franchy DAGBA, Consultant, Spécialiste en Evaluation et suivi des Programmes de Gestion des Finances Publiques

commentaires

Le Clairon "Vérité Impartialité Equilibre"

Le Clairon "Vérité Impartialité Equilibre"

"Site d'information sur l'actualité du Bénin et du Monde"

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog